Pour que vous ayez une idée

– Reconstruire une maison basique (matériel + main-d’œuvre) =  +/- 7000 Euros

  • L’école flambant neuve détruite. Nous participerons à sa reconstruction parce que c’est très cher, plusieurs dizaines de milliers d’euros…

Pour vous donner une idée du coût de la vie :

  • Un repas = +/- 4 Euros par personne
  • Salaire d’un porteur : 10 à 15 Euros par jour
  • Le salaire moyen = +/- 70 Euros par mois (quand ils ont du travail!)
  • La main-d’œuvre qualifiée pour reconstruire = +/- 10 Euros par jour, nourri par la famille qui construit
  • Sur le plan des revenus, un exemple : en tant que « sherpa d’altitude » sur l’Everest, pour équiper la voie jusqu’au sommet, acheminer le matériel, monter et s’assurer de toute la sécurité du  « Client » qui veut monter au sommet, tout ceci en faisant beaucoup d’allers et retours entre le camp de base et les différents camps d’altitude, ces Hommes, ces « sur-Hommes » sont payés au mieux 8 Euros par jour, 1000 Euros pour leur équipement (qu’ils, souvent, ne renouvellent pas en totalité pour pouvoir avoir plus à la fin…) , pour 2 à 3 mois d’expédition au péril de leur vie à chaque sortie. Tout ceci si tout se passe bien et que de retour à Kathmandou , le montant n’est pas revu à la baisse….

Sachez que plus ils portent lourd (20, 25, 30kg entre 4500m à 8848m…) plus ils sont payés…A chaque fois qu’ils portent lourd, leur chance de survie diminue encore plus… mais ils gagnent plus…

Qui en France, en Europe et ailleurs aurait le courage, la volonté, la sérénité, de faire un travail pareil ??????? et sur une durée pareil ? Pas grand monde (pour rester optimiste!).

Angdu, Furtemba… font parti  de ces « sur-Hommes » avec toujours un énorme sourire qui envahit son visage. Ils ne se plaignent jamais, et quand l’un « craque » (très rare) les autres sont là, s’occupent de lui et se répartissent sa charge, en plus de la leur….

Après cette catastrophe du 12 avril 2015, les expéditions et trekking (essentiellement au printemps et en automne) sont annulés, et comme les gens vivent principalement du tourisme, il n’y a pas d’entrée d’argent en perspective pour les prochaines saisons…